Profil

Docteur en histoire de l'art et principal spécialiste de la dynastie Mansart au XVIIIe siècle (Jacques Hardouin-Mansart de Sagonne (1711-1778), Jean Mansart de Jouy (1705-1783), succession de Jules Hardouin-Mansart). mes recherches portent essentiellement  sur les Mansart et l'architecture rocaille française des XVIIe-XVIIIe siècles (cf. Articles, Etudes, Contributions). Recherches que j'ai entamées en 1988 à Paris-IV sous la direction d'Antoine Schnapper et de Claude Mignot, et poursuivies à Paris-I, dans une thèse soutenue en juin 2004, sous la direction de Daniel Rabreau, intitulée Jacques Hardouin-Mansart de Sagonne, dernier des Mansart (1711-1778).

Un ouvrage sur cette dynastie, actuellement en préparation (à paraître aux éditions Didier Carpentier, cf. Ouvrages), vise à renouveler largement la perception des Mansart dans l'histoire de l'art français : si François Mansart et Jules Hardouin-Mansart sont assurément les deux grands membres de la dynastie, il y eut aussi, au XVIIIe siècle, Jacques Hardouin-Mansart de Sagonne et son frère aîné, Jean Mansart de Jouy. La tradition ne s'est donc pas arrêtée à la mort d'Hardouin-Mansart, leur aïeul, en 1708, mais s'est prolongée avec eux jusqu'au milieu du siècle.

Mon champ d'investigation s'est élargi, pour une meilleure appréhension de l'activité globale de la dynastie, aux Mansart du XVIIe siècle à travers l'étude de réalisations inédites de Jules Hardouin-Mansart et de Pierre Delisle-Mansart à Versailles. Etudes qui font ou feront l'objet de nouvelles publications (voir notamment dans Articles, l'étude sur les hôtels de Beauvillier et de Chevreuse d'Hardouin-Mansart à Versailles).

Depuis 2011, je travaille également sur les grandes réalisations architecturales de la famille Voyer d'Argenson (châteaux d'Asnières-sur-Seine et des Ormes, hôtel de Voyer d'Argenson à Paris) via des publications et des conférences (cf. Articles, Ouvrages, Conférences).

Parallèlement à mes activités de chercheur, j'ai aussi travaillé pendant plus de 25 ans dans les musées et les milieux patrimoniaux à différents postes (conservation, accueil, commercial, communication).

Depuis 2011, j'exerce les activités de chercheur et de chargé de communication du patrimoine indépendant. Activités qui ont pour objet d'oeuvrer à la connaissance, la protection et la promotion du patrimoine privé auprès du public via la création de dépliants, de panneaux didactiques et d'information, la création d'expositions et de sites internet, ainsi que la promotion de sites sur le web. Vous trouverez dans les rubriques Communication patrimoniale et Expositions quelques exemples de réalisations notables.

Je donne également des conférences à caractère historique ou artistique (cf. Conférences).

Autres informations sur http://fr.wikipedia.org/wiki/Philippe_Cachau 

 

                    François Mansart, château de Balleroy, escalier

     François Mansart : Château de Balleroy, escalier de la terrasse, 1631 (cliché Ph. Cachau).