A. Roslin : Abel-François Poisson de Vandières, marquis de Marigny, 1764, Versailles                  Claude-Joseph Vernet : Le port de Bayonne depuis la citadelle, 1760 (Paris, musée de la Marine)

Jacques-Hardouin Mansart de Sagonne, château de Jossigny, 1753                  Hyacinthe Rigaud : Jules Hardouin-Mansart, 1685, Louvre-Lens                  Philip Adolf Leclerc, château de Jägersburg, Allemagne, en 1786    

                                                      Jacques Hardouin-Mansart de Sagonne : Cathédrale Saint-Louis de Versailles, 1742-1754, cl. Ph. Cachau                    Maurice-Quentin Latour : Marc-René de Voyer d'Argenson, marquis de Voyer, 1751, Saint-Quentin

 Charles De Wailly-Augustin Pajou, portail de la grange-écurie des Ormes (Vienne), 1766-1768                 Augustin Pajou : Charles De Wailly, 1789, Lille, musée des Beaux-Arts                  Jacques Hardouin-Mansart de Sagonne, Hôtel-Dieu de Marseille, 1753  

                 A. Labille-Guiard : Augustin Pajou, 1783, Louvre                  Jean-Michel Chevotet, château de Champlâtreux, 1751-1757                  

 Jacques Hardouin-Mansart de Sagonne, tribune d'orgue, Saint-Louis de Versailles, vers 1750                  Philippe Cachau (Cliché Cyril Semenoff-Tian-Chansky)                  François Mansart, château de Balleroy, escalier

                                                       Jean Mansart de Jouy, château neuf de Verneuil-sur-Indre, années 1750

  Juste-Aurèle Meissonnier, Maison Brethous, Bayonne, 1729-1734 (cl. Ph. Cachau)                  Château de Sagonne (Cher), XIV-XVe siècles, vestiges                Jacques V Gabriel - Ange-Jacques Gabriel, Place de la Bourse à Bordeaux (ex place Royale), 1730-1755                                               

 

"On nous dit que nos rois dépensaient sans compter

  Qu'ils prenaient notre argent sans prendre nos conseils

   Mais quand ils construisaient semblables merveilles

    Ne nous mettaient-ils pas notre argent de côté ? ".

Sacha Guitry, Si Versailles m'était conté, 1954.

 

*Cliquez sur les images de ce site pour les agrandir.