Evénements

2016

Visite exceptionnelle de M. Jean-Jacques Aillagon sur la Côte Basque, 7 juillet 2016.

M. Jean-Jacques Aillagon1, s'est aimablement rendu, le 7 juillet dernier, à notre invitation, sur la Côte Basque pour une conférence sur Le mécénat culturel et patrimonial. Conférence organisée avec la collaboration de la CCI Bayonne-Pays Basque et de l'Agglomération Côte Basque-Adour. Elle fut l'occasion pour l'ancien ministre de la Culture et de la Communication d'un déplacement sur les trois villes du BAB (Bayonne-Anglet-Biarritz) où se tiennent actuellement trois expositions remarquables.

 

                                      Philippe Cachau et Jean-Jacques Aillagon, juillet 2016

                   Philippe Cachau et Jean-Jacques Aillagon devant le Musée basque

 

Accueilli le matin à l’aéroport de Biarritz-Pays Basque, par MM. Yves Ugalde, adjoint à la Culture de Bayonne, Marc Amestoy, directeur de cabinet de la ville, et nous-même, M. Aillagon s’est rendu ensuite au Musée Bonnat-Helleu pour une présentation de ses exceptionnelles collections (dessins anciens notamment)2.

A 13h15, M. Aillagon fut convié par la Ville de Bayonne à un déjeuner à l’Hôtel des Basses Pyrénées en présence de M. Jean-René Etchegaray, maire de la ville. L’ancien ministre de la Culture était encadré par les adjoints à la Culture et au Patrimoine, M. Yves Ugalde et Mme Sophie Castel. M. Etchegaray, qui était face au ministre, était encadré pour sa part de Mme Sophie Harent, directrice du Musée Bonnat-Helleu3, et de M. Jean-Michel Barate, adjoint à la Culture d’Anglet, lequel se trouvait à notre droite.

Le déjeuner fut suivi, vers 15h, d’une visite du Musée Basque et de l’Histoire de Bayonne par M. Olivier Ribeton, conservateur en chef. Il nous conduisit, accompagné de M. Ugalde, à travers les collections du musée et de la belle exposition 1660 – La paix des Pyrénées : Politique et Famille. L’esprit de Velasquez4. L’ancien ministre a pu apprécier l'ampleur des collections du musée et leur grande diversité, tout comme la remarquable érudition dont M. Ribeton fit preuve tout au long du parcours.

 

    Olivier Ribeton et Jean-Jacques Aillagon, juillet 2016     Olivier Ribeton et Jean-Jacques Aillagon à l'exposition 1660

 

A 16h, M. Aillagon était attendu à Anglet pour l’exposition Jean-Claude Pinchon. Instinct couleur qui se tient depuis le 2 juillet et jusqu’au 31 août à la Galerie Georges Pompidou et au Quintaou. En tant qu’ancien président du Centre Beaubourg, le ministre a pu apprécier le clin d’œil du lieu. Nous fûmes accueillis par M. Claude Olive, président de l’Agglomération Côte Basque–Adour, maire d’Anglet et par M. Jean-Michel Barate, adjoint à la Culture. Etaient présents également, entre autres : M. George-Philippe Chartier, directeur de cabinet, Mme Liane Béobide, directrice des Affaires culturelles, et deux journalistes de Sud Ouest.

L’exposition d’Anglet est la première rétrospective en France de ce peintre contemporain abstrait, adepte de la couleur à la manière d’un Monet de la dernière période. Outre les beaux effets des toiles plongées dans le noir, M. Aillagon a pu apprécier l’ampleur et l’étonnante acoustique de la grande salle du Quintaou, l’un des atouts culturels majeurs d’Anglet assurément.

 

                       Jean-Jacques Aillagon et Claude Olive, juillet 2016                  Jean-Jacques Aillagon avec Claude Olive et Jean-Michel Barate, juillet 2016

Jean-Jacques Aillagon, Claude Olive et Jean-Michel Barate à l'exposition Jean-Claude Pinchon.Instinct couleur

 

Dernière étape de M. Aillagon sur la Côte Basque et non des moindres : Biarritz et sa superbe exposition Indarra au Centre Bellevue5. Là, nous attendaient Mme Jocelyne Castaignède, adjointe à la Culture, et M. Alain Fourgeaux, directeur des Affaires culturelles, ainsi que le photographe Pierre Gonnord et sa galeriste madrilène, Mme Juana de Aizpuru. Dans le cadre d’une visite privée, l’exposition fut présentée au ministre deux jours avant son inauguration officielle. M. Gonnord lui exposa son parcours artistique, depuis ses origines à Nantes à sa venue à Madrid où il est établi depuis quelques années, sa technique et son approche artistique. Ce fut assurément un vrai choc émotionnel : tel un peintre du Siècle d’or espagnol (Vélasquez, Ribera, Zurbaran…), Pierre Gonnord offre au public des personnages forts, véritables types physiques aux expressions poignantes, d’une véracité et d’une qualité photographique exceptionnelles.

 

        Juana de Aizpuru, Yves Ugalde, Jean-Jacques Aillagon, Pierre Gonnord et Jocelyne Castaignède, juillet 2016                       Jocelyne Castaignède, Pierre Gonnord et Jean-Jacques Aillagon, juillet 2016

Visite de l'exposition Indara à Biarritz. A gauche : Juana de Aizpuru, Yves Ugalde, Jean-Jacques Aillagon, Pierre Gonnord et Jocelyne Castaignède (de gauche à droite). A droite : Pierre Gonnord avec Jocelyne Castaignède et Jean-Jacques Aillagon.

 

A l’issue de l’exposition, nous fûmes conviés à la terrasse du salon de thé Miremont, éminente enseigne biarrote, où vint nous rejoindre M. Michel Veunac, maire de Biarritz, de retour de Paris. Ce fut l’occasion de sympathiques échanges entre le maire et l’ancien ministre.  

 

           Michel Veunac et Jean-Jacques Aillagon, juillet 2016                  Séance détente chez Miremont avec Michel Veunac, maire de Biarritz et Jean-Jacques Aillagon, juillet 2016

       Séance détente chez Miremont avec Michel Veunac, maire de Biarritz et Jean-Jacques Aillagon

 

Retour ensuite sur Bayonne pour la conférence à 19h à l’auditorium de la CCI6. Si l’on peut regretter que le public n’ait pas répondu autant que l’on pouvait le souhaiter à cet intéressant sujet qu’est le mécénat7, il s’est produit, fort heureusement, ce que l’on n’attend plus dans ce genre de circonstances : une espèce d’osmose entre le conférencier et le public. Tel un universitaire américain, M. Aillagon descendit, décontracté, de l’estrade et rassembla vers lui le public. S’instaura alors une complicité inattendue.

Avant son exposé, nous avons rappelé la situation critique du mécénat au Pays Basque nord, moins développé qu’en Pays Basque sud (Espagne) et dans le reste de l’Aquitaine, davantage porté sur le spectacle vivant et les expositions que sur les chantiers de restaurations des musées et du patrimoine8. Nous avons présenté ensuite les principales étapes de la carrière de M. Aillagon qui restera, après André Malraux et Jack Lang, qu’on le veuille ou non, l’un des grands ministres de la Culture de la Ve République.

 

                                         Affiche conférence Mécénat, Jean-Jacques Aillagon, CCI Bayonne-Pays Basque, juillet 2016

 

Durant quelques 40 minutes, M. Jean-Jacques Aillagon a exposé les raisons et les conditions qui présidèrent à sa loi mécénat. Il a rappelé tout ce qui en fait l’intérêt dans un rapport gagnant-gagnant entre mécènes et mécénés. Si rien ni personne n’oblige à recourir à cette loi, seule la volonté de collaborer et de communiquer pour la bonne cause, celle de la culture, en est le moteur. La loi mécénat n’est pas tant une question de moyens que celle d’une volonté politique affirmée dans les champs culturel et patrimonial pour la notoriété d’une ville ou d’un territoire.

Par son aisance oratoire, sans la moindre note, la fluidité et la pertinence de son discours, M. Aillagon a littéralement subjugué le public. Les trois adjoints à la Culture de Bayonne, Anglet et Biarritz, présents, peuvent en témoigner.

S’ensuivit, durant près d’une demi-heure, une séance de questions avec le ministre. Séance d’échanges nourris, le public ayant été mis en confiance. Ce fut assurément un moment intense avec une éminente personnalité du monde de l’art français.

La conférence fut suivie d’un cocktail en l’honneur de M. Aillagon, aimablement offert par l’Agglomération Côte Basque-Adour. 

Nous ne doutons pas que ce déplacement portera ses fruits à plus ou moins long terme. Les graines du mécénat ont été semées en tout cas… Merci infiniment M. Aillagon d'avoir rappelé, par votre présence, l'importance de votre loi mécénat. Alea jacta est !

                                                                                                                 

1) Il est actuellement le commissaire de l’exposition Jacques Chirac ou le dialogue des cultures, organisée en hommage à l’ancien Président de la République, qui se tient depuis le 20 juin et jusqu’au 9 octobre, au Musée du Quai Branly- Jacques Chirac à Paris.        

2) Contrairement à ce qu’indique le journal Sud Ouest (édition de Bayonne du vendredi 8 juillet, p. 17), M. Aillagon a été convié à notre initiative. La Ville de Bayonne ne s’est chargée de son accueil qu'après que son déplacement ait été acté par nos soins avec la CCI Bayonne-Pays Basque et l’Agglomération Côte Basque-Adour pour la conférence et le cocktail du soir. Si nous avons pu convenir, en bonne intelligence, du déplacement de l’ancien ministre de la Culture avec les municipalités d’Anglet et de Biarritz, il en fut tout autrement avec celle de Bayonne qui ne nous a pas donné droit de cité (planning communiqué à 17h, soit la veille au soir de son arrivée). Nous avons même été délibérément écarté de la visite du Musée Bonnat-Helleu*. Quoique deux journalistes de Sud Ouest aient été présents lors de la visite de l’exposition Jean-Claude Pinchon. Instinct couleur à Anglet, c’est curieusement la seule visite de toutes celles effectuées et relatées ici, où nous étions absent, qu’à juger bon de retenir le journal (?). Les rédactions de Bayonne et de Biarritz ont été pourtant informées par nos soins (mails + téléphone).  Nous tenons à rappeler que M. Aillagon devait se rendre une première fois à Bayonne, le 23 mai, mais que la Ville n’avait pas jugé bon de répondre à cette sollicitation. C’est donc avec l’heureux concours de la CCI et de l’Agglomération que cette visite a pu avoir lieu dernièrement.

Notre initiative d’octobre dernier sur la présentation de la collection Gramont, qui attend depuis 35 ans son musée à Bayonne, n’a visiblement pas été du goût de certains (cf dans Billets 2015 de ce site, les articles de Sud Ouest, édition du 13 novembre 2015 et de La Semaine du Pays Basque, 4 décembre 2015). On s’étonnera également que d’autres médias locaux n’aient pas jugé bon de relayer le déplacement exceptionnel d'un personnage aussi éminent du monde de l’art français ?! Nous laissons juge le lecteur.

*Cette visite s'est finalement effectuée en septembre en compagnie d'un proche de M. Aillagon et d'un adjoint de la Ville de Biarritz. Dont acte.

Epilogue : Quand notre conférence inspire Sud Ouest...  Conférence Aillagon, Sud Ouest, Bordeaux, octobre 2016

3) On doit à Mme Harent la fermeture totale — et non partielle — du musée depuis avril 2011. Fermeture totale injustifiée pour beaucoup. On regrettera qu’aucune présentation des collections, certaines restaurées depuis, ne soient pas présentées dans une autre partie de la ville (Cité des Arts, Didam, par ex.), ne serait-ce que via des expositions temporaires ? Initialement prévue en 2014, la réouverture du musée est annoncée pour 2019 (?).

4) Exposition organisée dans le cadre de Saint-Sébastien, capitale européenne de la culture 2016 (Donostia 2016). Le carton du vernissage de cette exposition ne comportait pas, étrangement, contrairement à l’usage, le nom des commissaires, ses principaux artisans. Outre M. Olivier Ribeton, signalons M. Javier Portus, conservateur au musée du Prado de Madrid.

5) Exposition organisée dans le cadre de Saint-Sébastien, capitale européenne de la culture 2016 (Donostia 2016).

6) Aimablement mis à notre disposition par son président, M. André Garretta.

7) Soirée de la demi-finale de l’Euro 2016, France-Allemagne. Les élus étaient également retenus par une assemblée en vue de la finalisation du prochain EPCI Pays Basque. La date nous avait été fixée par M. Aillagon dont l’agenda est particulièrement chargé en tant que commissaire de l’exposition du Quai Branly.

8) La rénovation du musée Bonnat-Helleu de Bayonne est financée à 100% sur des crédits publics (les contribuables donc), quand la ville de Dijon (PS, ndlr) voit la participation de l’entreprise Suez à celle de son musée des Beaux-Arts. La petite ville des Sables d’Olonne (LR) a également sollicité le mécénat privé pour la rénovation de son musée municipal. Les exemples sont nombreux en ce domaine en France. La Cité du Vin à Bordeaux, inaugurée en juin dernier, reste l’exemple le plus éminent de mécénat culturel en Aquitaine actuellement : elle a été financée à hauteur de 25% par le privé dont à 100% par du mécénat américain pour l’auditorium.  Nous rappelons que la Ville de Bayonne s’est proposé, en mai dernier, de faire financer par le public, les fameuses Fêtes de la ville en juillet, quand cet événement festif majeur pourrait être aisément sponsorisé… ?!

 

Conférence-débat Le Mécénat culturel et patrimonial (loi Aillagon 2003) par M. Jean-Jacques Aillagon, ancien ministre de la Culture et de la Communication, en partenariat avec la CCI Bayonne-Pays Basque et l'Agglomération Côte Basque-Adour, jeudi 7 juillet 2016, CCI Bayonne-Pays Basque, auditorium, 19h-20h30.

 

Conférence-débat organisée par M. Philippe CACHAU, docteur en histoire de l’art, chercheur et communicant du patrimoine, avec l’aimable collaboration de la CCI Bayonne-Pays Basque et de l’Agglomération Côte Basque-Adour.

A l’heure des budgets difficiles pour les collectivités territoriales, dont la culture et le patrimoine sont souvent les premiers impactés, le mécénat revêt une importance croissante. Depuis 2003, la loi Aillagon permet aux entreprises de déduire jusqu’à 60% du montant investi.  Ce mécénat participe de la notoriété du projet concerné comme de celle des entreprises mécènes. C’est une visibilité nouvelle qui leur est offerte. Le mécénat est aussi l’occasion pour le Pays Basque d’attirer des partenaires extérieurs et de contribuer à l’attrait de sa culture et de son patrimoine.

Homme de culture réputé, M. Jean-Jacques Aillagon, ancien Ministre de la Culture et de la Communication du gouvernement Raffarin, viendra exposer les objectifs et les modalités de sa loi aux entrepreneurs, élus et milieux culturels du Pays Basque.

 

                  Logo CCI Bayonne-Pays Basque                    JJA photo        

  

                                                      Logo Agglomeration Côte Basque-Adour

 

  Affiche conférence, 7 juillet 2016, CCI Bayonne-Pays BasqueAffiche conférence, 7 juillet 2016, CCI Bayonne-Pays Basque, pdf

  Communiqué de presse conference, 7 juillet 2016, CCI Bayonne-Pays BasqueCommuniqué de presse conference, 7 juillet 2016, CCI Bayonne-Pays Basque, pdf

        CCI Bayonne-Pays Basque

        Agglomération Côte Basque-Adour

 

2015

Exposition Renaissance d'un chef d'oeuvre : les décors de la Chancellerie d'Orléans, 12-20 septembre, Archives nationales, hôtel de Soubise, 60 rue des Francs-Bourgeois, 75003 Paris.

Un des grands décors de Marc-René, marquis de Voyer (1722-1782) après le château d'Asnières (1750-1752) et avant le corps central du château des Ormes (1768-1783).

http://www.archives-nationales.culture.gouv.fr/web/guest/chancellerie-d-orleans

https://fr.wikipedia.org/wiki/Chancellerie_d'Orléans

https://fr.wikipedia.org/wiki/Marc-René de Voyer d'Argenson (1722-1782)

 

2014

Colloque international Echanges et transferts entre deux cultures : Espagne et France au temps de Philippe V, Université Bordeaux 3 Montaigne/CEMMC dans le cadre du programme d'échanges Alfres (Alliance France-Espagne), 12-14 novembre  2014, Bordeaux, Instituto Cervantès et Archives départementales de Gironde.

Programme colloque Philippe V, Bordeaux, novembre 2014Programme colloque Philippe V, Bordeaux, novembre 2014

 

Journée d'histoire du château des Ormes, samedi 28 juin, 10h-18h, orangerie et grand salon du château, 86220 Les Ormes (Vienne), Thème de la journée : La famille Voyer d'Argenson et son entourage : Parents, artistes et relations.

    Journée d'histoire 2014

 Programme journée d'histoire, Les Ormes, juin 2014Programme journée d'histoire, château des Ormes, 28 juin 2014, pdf

 

2013

Journée d'histoire du château des Ormes, samedi 29 juin, 10h-18h, orangerie du château, 86220 Les Ormes (Vienne). Thème de la journée : Le marquis de Voyer (1722-1782) : l'homme, le parent, l'ami et le mécène.

    Journée d'histoire 2013

 programme-journee-d-histoire-2013.pdf  Programme journée d'histoire, château des Ormes, 29 juin 2013, pdf

 

Journée des Illustres,  samedi 1er juin 2013, 11h30, château des Ormes, 86220 Les Ormes (Vienne) en présence de Mme Ségolène Royal, présidente de la Région Poitou-Charentes, ancien ministre. Journée hommage à la famille Voyer d'Argenson à l'occasion de la remise de la plaque "Maison des Illustres" du ministère de la Culture (sur invitation uniquement).

http://www.chateaudesormes.fr/int/joomla-fr/actualités

 

Journée d'études Les richesses du fonds d'Argenson, jeudi 11 avril 2013, 10h-18h, hôtel Fumé, 8 rue René Descartes, 86000 Poitiers, organisée par Le CRIHAM, Faculté des sciences humaines et arts, université de Poitiers.

 
     journée d'études, fonds d'Argenson, Poitiers, avril 2013
 

journee-d-etudes-fonds-argenson-poitiers-avril-2013.pdf Programme journée d'études Les richesses du fonds d'Argenson, Poitiers, 11 avril 2013.pdf

 

2012

Conférence chambre de commerce et d'industrie de Versailles, 15 novembre, 19h.

    affiche conférence Mansart de Sagonne, novembre-2012

 

Conférence privée, Automobile Club de Paris, 25 septembre, 12h30.

     conference-automobile-club-septembre-2012-001.jpg
 

Journée européenne du Patrimoine, Viroflay (Yvelines), Domaine de Bon Repos, 7-13 avenue de Versailles : exposition et conférences par l'Association "Sauvegarde et Renaissance de Bon Repos" (voir étude historique sur le domaine dans Etudes).

     leroy-beaulieu.jpg    

     leroy-beaulieu-002-1.jpg

 

2011

Conférence journées européennes du patrimoine, château des Ormes, 17 septembre.

   Affiche-conference-Les-Ormes-sept_-2011.jpg                                                             
 

Journée du Livre de la ville d'Asnières-sur-Seine (92), dimanche 3 avril 2011, de 14h à 18h, Espace Concorde-Francis Delage, 27 rue de la Concorde. Vente de livres et séance de dédicace de nombreux auteurs dont Philippe CACHAU pour "L'histoire de l'art pour les nuls", éd. First, 2006-2007 et "La cathédrale Saint-Louis de Versailles. Un grand chantier royal du règne de LouisXV", éd. Somogy, 2009 (voir Ouvrages ). 

 

2008

Colloque international Jules Hardouin-Mansart, 1646-1708, Cité de l'architecture, Palais de Chaillot, Paris XVIe et Château de Versailles, 11, 12 et 13 décembre.

Colloque Hardouin-Mansart 2008

Programme colloque Hardouin-Mansart 2008Programme colloque Hardouin-Mansart 2008

 

           Mansart de Jouy, boiseries salon château d'Abondant

           Jean Mansart de Jouy : Château d'Abondant, décor du salon, 1747-1748,

               Musée du Louvre, département des objets d'art (cliché. Ph. Cachau).